Skip to content
Pour diviser les pièces, il a opté pour une scie à panneaux HPP 130 (maintenant SAWTEQ S-100).

Les souhaits individuels des clients produits de manière durable

>

01.12.2023   |   Rimpar   |   Germany

  • Stephan Ganz, propriétaire et menuisier dans l'âme.
  • Pour diviser les pièces, il a opté pour une scie à panneaux HPP 130 (maintenant SAWTEQ S-100).
  • L'usinage des chants est effectué par une KDF 440 C (maintenant EDGETEQ S-300).
  • Les fraisages individuels sont réalisés sur le centre d'usinage CNC CENTATEQ P-310.

Stephan Ganz et son entreprise de 10 employés sont basés à Rimpar, près de Würzburg. Sur une surface de 960 m², dont 60 m² de bureaux, il crée de nombreux articles personnalisés pour ses clients, qu'il fournit dans un rayon de 100 km. Qu'il s'agisse de cuisines, d'escaliers, de portes, de meubles de salle de bains, de sols ou d'aménagements intérieurs complets : tout ce qui peut être fabriqué en bois massif ou en panneaux est entre de bonnes mains dans la menuiserie Ganz de Rimpar. On y maîtrise l'art de réinterpréter des éléments classiques comme le bois massif, et de les combiner avec des panneaux. La menuiserie s'est spécialisée dans la fabrication de concepts de lots unitaires entièrement personnalisés pour ses clients.

« Proportionnellement, 25 % de nos commandes sont passées par des professionnels et 75 % par des particuliers », mentionne-t-on avec conviction. Stephan Ganz préfère également s'occuper de particuliers, car l'individualité des prestations et des exigences est ici plus grande, ce qui rend la commande plus attrayante et plus intéressante à ses yeux.

L'accent est mis sur la formation

C'est précisément la promotion de la relève qui tient à cœur à Stephan Ganz et à laquelle il accorde une grande importance. Il forme chaque année deux jeunes menuisiers en apprentissage. Comme lors de sa propre formation, il essaye d'impliquer les apprentis dans le processus complet de création d'un élément de meuble. De la prise des mesures sur place à la livraison et au montage ultérieurs, en passant par la production proprement dite, les jeunes recrues sont entièrement impliquées afin de vivre pleinement l'ensemble du cycle de développement.

La question de l'inclusion est également très importante pour Stephan Ganz. Un jeune homme de son équipe souffre d'un handicap mental, mais cela n'est en rien une préoccupation pour l'équipe. Il est parfaitement intégré et constitue en outre un rouage important dans l'ensemble du processus de développement des travaux qui sont réalisés dans l'atelier de Rimpar. Il accomplit les tâches qui lui sont confiées avec ardeur, joie et fiabilité. 

Une partie du personnel actuel a été formée en interne au cours des dernières années. Une belle preuve d'une bonne promotion de la relève.  

Déjà visionnaire à un jeune âge

Sur le plan personnel, Stephan Ganz peut être qualifié de précoce. En 2009, alors qu'il n'avait que 18 ans et qu'il sortait d'un apprentissage couronné de succès, il avait déjà envie de voler de ses propres ailes. Il a commencé comme simple monteur. Il se rendait sur les chantiers des clients au volant d'une camionnette entièrement équipée et réalisait l'intégralité des tâches qui lui étaient confiées. 

Petit saut dans le temps : en 2011, un terrain voisin, proche de l'entreprise où il avait fait son apprentissage, a attiré son attention et éveillé sa curiosité. Il l'a acheté et aurait voulu commencer immédiatement les travaux de construction, mais ses amis et sa famille l'ont un peu freiné, ce qu'il qualifie aujourd'hui de « tout à fait juste ». Jusqu'à ce que l'argent nécessaire soit réuni et que la construction de ses propres murs puisse commencer, il a poursuivi son activité de monteur pendant six années supplémentaires.  

La location d'un hall à Kürnach, dans lequel il a fait ses premières expériences de menuisier à partir de 2015, peut être considérée comme une courte étape intermédiaire, avant la construction de son propre bien immobilier.

Une étape importante : le déménagement dans ses propres locaux

En janvier 2018, la construction tant attendue de son propre atelier et de son hall de production a débuté. Le choix s'est porté sur une construction à ossature bois. Outre la durabilité, le sentiment de bien-être était également un critère clé. « Tandis que le bois est littéralement chaud, un hall en construction métallique est non seulement froid au toucher, mais aussi visuellement », explique Stephan Ganz. « Le bois emmagasine la chaleur et permet ainsi de faire des économies, surtout pendant les mois de transition, car il n'est pas nécessaire de démarrer directement le chauffage ».

Cette matière première renouvelable issue de la forêt n'a pas seulement un aspect convivial, elle aide aussi à aménager ou à réaménager l'atelier. La pose de conduites pour l'électricité ou l'air comprimé est ainsi beaucoup plus simple. « Contrairement à une construction métallique, il est facile de poser des conduites, de percer des trous ou de suspendre des objets au plafond, pour l'aspiration par exemple », ajoute-t-il. 

L'emménagement dans les nouveaux locaux a eu lieu durant l'été 2018. Aujourd'hui encore, Stephan Ganz est heureux de la manière dont la construction a été réalisée, de la surface choisie, ainsi que de l'équipement et du choix des machines.

Une introduction précoce qui influencera sa propre décision  

Stephan Ganz a découvert les machines HOMAG au cours de sa formation. Elles lui ont laissé une très bonne impression, l'expérience a été positive et c'est tout naturellement qu'il a décidé d'utiliser des machines du site de Schopfloch dans sa propre entreprise. Le vendeur HOMAG de Denkendorf, Daniel Melder, a été de très bon conseil. Les machines ont été choisies de manière à pouvoir compenser facilement une croissance de l'entreprise dans les années à venir et l'augmentation des quantités de pièces produites. Une croissance avec le groupe HOMAG est ici pleinement assurée !

Stephan Ganz peut couvrir une grande partie de la production avec les machines HOMAG, qui sont bien sûr complétées par des machines de menuiserie classiques comme une scie à format circulaire, une dégauchisseuse, une raboteuse ou une défonceuse de table. Pour diviser les pièces, il a opté pour une scie à panneaux HPP 130 (maintenant SAWTEQ S-100) d'Holzma, l'ancienne marque HOMAG. Elle est régulièrement utilisée depuis 2015 et garantit toujours des coupes précises. L'usinage des chants est effectué par une KDF 440 C (maintenant EDGETEQ S-300) de la maison Brandt, également une ancienne marque HOMAG. Les fraisages individuels sont réalisés sur le centre d'usinage CNC HOMAG CENTATEQ P-310, qui n'a été acheté qu'en 2019. 

La surface des meubles et des éléments de construction produits devant encore souvent être ennoblie, il faut ensuite passer à la dernière étape de la production : le ponçage et la pose de peinture dans la salle blanche de la menuiserie.

L'usinage CNC est littéralement au centre de l'attention

L'acquisition d'un centre d'usinage CNC et d'une ponceuse à large bande a, à elle seule, considérablement élargi son champ d'application. Le CENTATEQ P-310 n'est pas seulement la pièce maîtresse au sein de l'atelier, elle est aussi essentielle dans le déroulement de la production. Au premier abord, elle semble presque surdimensionnée pour une entreprise de la taille de la menuiserie Ganz, mais là aussi, Stephan Ganz se projette déjà dans l'avenir et se voit en bonne position. Le centre d'usinage est équipé d'une tête à 5 axes ; cette configuration à elle seule permet presque tout, au vu de la diversité des idées. La grande flexibilité dans la réalisation de fraisages et de perçages permet de fabriquer des meubles, mais aussi des escaliers avec des concepts de lots unitaires personnalisés, qui peuvent être mis en œuvre sur le CENTATEQ de manière nettement plus rapide qu'auparavant. La création fastidieuse de gabarits pour l'usinage avec la défonceuse manuelle appartient désormais au passé. 

Avant l'acquisition de la ponceuse à larges bandes HOMAG, le ponçage intermédiaire de panneaux peints ou le calibrage de dessus de table massifs, par exemple, étaient difficiles, voire impossibles. En complément, la ponceuse est équipée d'un agrégat de brossage pour faire ressortir la structure du bois sur les pièces massives. En ce moment même, du chêne massif, qui a été transformé en bloc, attend d'être transformé en escalier.  

Applications HOMAG : la prochaine étape de la numérisation

Depuis la mi-novembre 2022, Stephan Ganz introduit des produits numériques d'HOMAG dans sa production. Le productionManager, le « dossier de commande numérique », apporte de la transparence dans l'atelier. Désormais, Stephan Ganz a accès à toutes les informations relatives à chaque commande en temps réel, du bureau au local de l'établi en passant par la production. Le deuxième outil de choix est intelliDivide Cutting, le logiciel d'optimisation pour la découpe à la scie. Avec intelliDivide, les plans de coupe optimisés sont immédiatement disponibles. En fonction des besoins, cet outil permet de viser l'optimisation des chutes, de réduire le temps de fonctionnement de la machine au maximum ou de mettre l'accent sur une manutention simplifiée. Les applications sont la deuxième étape sur la voie de la numérisation pour la menuiserie de Rimpar. L'année dernière, un logiciel de planification d'IMOS avec une interface intégrée a déjà été introduit sur les machines.

Ce qui ne convient pas sera imprimé après adaptation

Les souhaits individuels des clients se reflètent également dans des solutions internes individuelles dans le cadre de la production. C'est ainsi que la menuiserie Ganz utilise depuis longtemps et tout naturellement des éléments imprimés en 3D. Si les caches pour les prises ne correspondent pas au programme du fabricant, ils sont tout simplement optimisés, imprimés par l'entreprise elle-même et créés pour une application individuelle. Les limiteurs d'ouverture de porte sur les paumelles pour portes de meubles ne sont pas prévus pour une ouverture à 90° ? Aucun problème.

Il suffit de les reconstruire, puis de les imprimer et de les monter sur les meubles. La menuiserie Ganz aborde toutes les questions de manière aussi pragmatique que ce processus est simple et orienté vers la recherche de solutions.

Chauffage moderne : production de chaleur grâce aux copeaux dans l'entreprise

Les thèmes dominants de notre époque en matière de durabilité et de préservation des ressources ont également été considérés avec clairvoyance dès 2018, lors de la construction du hall de l'entreprise. Les copeaux aspirés dans le cadre de la production sont immédiatement compressés en petites briquettes qui sont ensuite brûlées dans l'installation de chauffage au bois de l'entreprise et utilisées pour le chauffage. Il s'agit ainsi d'un circuit fermé, qui permet à l'entreprise d'utiliser la chaleur résiduelle. 

Des panneaux photovoltaïques ont également été installés sur le toit du hall, ce qui permet de produire jusqu'à 35 % de l'électricité nécessaire pour couvrir les besoins quotidiens. 
Une belle contribution à la protection de l'environnement.

En ce moment, Stephan Ganz emménage avec sa famille dans son propre logement, au-dessus de l'atelier. Il aime combiner vie privée et vie professionnelle et pourra ainsi profiter à titre privé des économies réalisées sur le plan de l'électricité mais aussi du chauffage. 
 

La menuiserie Ganz

Stephan Ganz et son entreprise de 10 employés sont basés à Rimpar, près de Würzburg. Sur une surface de 960 m², dont 60 m² de bureaux, il crée de nombreux articles personnalisés pour ses clients, qu'il fournit dans un rayon de 100 km. Qu'il s'agisse de cuisines, d'escaliers, de portes, de meubles de salle de bains, de sols ou d'aménagements intérieurs complets : tout ce qui peut être fabriqué en bois massif ou en panneaux est entre de bonnes mains dans la menuiserie Ganz de Rimpar. La menuiserie s'est spécialisée dans la fabrication de concepts de lots unitaires entièrement personnalisés pour ses clients. 

En savoir plus
Retour au sommaire

Produits relatifs