10.11.2015   |   Suisse

Se démarquer – avec la KAL 330 de HOMAG

«Möbel – ein Leben lang» (Des meubles pour la vie), telle est la devise de la société Embru-Werke AG. Cette entreprise de tradition est le leader suisse des meubles scolaires et du mobilier pour hôpitaux, maisons de retraite et foyers médicalisés. Tous des domaines dans lesquels les meubles doivent résister à des sollicitations très élevées et être réalisés avec une finition parfaite, notamment au niveau des chants pour garantir une longue durée de vie des produits. C‘est pourquoi Embru mise sur les techniques les plus modernes et utilise, depuis deux ans déjà, une plaqueuse de chants KAL 330 de HOMAG.

La concurrence ne cesse de croître dans l‘industrie des meubles. Pour se démarquer de leurs concurrents et enthousiasmer leurs clients, les entreprises de ce secteur doivent satisfaire à des critères de qualité extrêmement sévères et produire de façon aussi économique que flexible. «Cela n‘est possible qu‘avec des technologies de fabrication de pointe et des processus optimisés en permanence», déclare Otto Schnyder, chef de production Menuiserie chez Embru. C‘est la raison pour laquelle cette entreprise fondée en 1904 coopère étroitement avec HOMAG Schweiz, qui est son partenaire technologique.

 

 

Trois systèmes d‘encollage dans une seule machine

 

Un bon exemple de coopération entre les
deux entreprises est un projet d‘investisse­ment réalisé en 2013. Embru avait alors décidé de remplacer une ancienne plaqueuse de chants dans la production et était à la recherche d‘une nouvelle machine pouvant
encore améliorer la qualité des chants usinés, offrir des options d‘usinage variées et garantir des processus de fabrication efficients.

 

Après une analyse approfondie des spécifications en matière de production, HOMAG Schweiz recommanda la plaqueuse de chants KAL 330 à son partenaire. Équipée
d‘un appareil de fusion PU de Balti, elle permet de disposer de trois systèmes d‘encollage différents avec une seule machine pour réaliser des chants laser avec joint zéro parfait, des chants PU résistants à l‘eau pour les meubles d‘hôpitaux notamment et des chants en bois massif enduits de colle à fusion. Aucune limite n‘est imposée à la diversité des matériaux car la plaqueuse de chants de HOMAG traite le bois massif et le bois en rouleau ou en bande de façon aussi précise que la mélamine, le PVC et l‘ABS ou les chants en aluminium, en acrylique et en placage.

 

Grâce à sa capacité supérieure à 25 m/min,
la KAL 330 assure des processus de
production très efficients et sans problème.
A cela s‘ajoute des caractéristiques telles que le chargement automatique des pièces, des temps de réglage extrêmement courts ainsi qu‘une grande disponibilité en raison d‘un entretien minimisé.

 

Unité de fraisage de formes

FK31 powerTrim intégrée

 

«En ce concerne l‘encollage des chants, Embru bénéficie maintenant de la meilleure solution complète possible. Afin d‘obtenir également les performances optimales désirées lors de l‘opération effectuée ensuite sur la machine, à savoir le fraisage de formes, nous avons intégré l‘unité de fraisage de formes de conception entièrement nouvelle FK31 powerTrim», explique Peter Niederer, directeur général de HOMAG (Schweiz) AG. La particularité de cette unité de fraisage est la minimisation par des mesures constructives des forces centrifuges générées lors
du fraisage et, par conséquent, sa précision maximale. En effet, les ingénieurs de HOMAG ont développé cette unité de fraisage sans axe C et ont ainsi réduit notablement les risques de dépassements lors du mouvement de fraisage.

 

 

En outre, sur l‘unité FK31 powerTrim, les outils de fraisage et le galet de palpage sont montés sur le même axe, ce qui assure une grande rigidité et, par conséquent, un guidage sûr du dispositif de palpage et de l‘outil de fraisage. L‘unité de fraisage de formes suit la pièce de façon entièrement automatique lors du passage en machine. Pilotée par CNC, elle se déplace le long de la trajectoire à fraiser et palpe électroniquement la surface de la pièce pour compenser des écarts de cotes minimaux, et ce à des vitesses d‘avance pouvant aller jusqu‘à 50 m/min. Aucun réglage manuel n‘est nécessaire, la pression de palpage, les rayons de chants et tous les autres paramètres d‘usinage dépendant de la pièce étant transférés directement dans la machine depuis le bureau des méthodes.

 

Moins d‘interventions, qualité améliorée

 

La nouvelle plaqueuse de chants répond en tous points aux exigences d‘Embru. «Cela fait maintenant plus de deux ans que nous utilisons la machine de HOMAG. Jusqu‘à présent, il ne nous manque rien et nous n‘avons pas constaté que nous disposions de technologies inutiles. Au contraire: la machine a été conçue de façon optimale pour répondre à nos exigences», confirme Otto Schnyder. Le surcroît de qualité et les transitions à peine visibles entre le chant et la surface de la pièce sont principalement assurés par le procédé laserTec de HOMAG. «Chaque fois que cela est possible et judicieux sur le plan technique, nous travaillons avec des chants laser.»

 

Grâce aux temps de transition courts entre laser et PU et inversement, il est cependant possible de changer à tout moment et rapidement de type de chant. «Nous n‘avons également aujourd‘hui que très peu de rebuts ou pas de rebut du tout, et avons beaucoup moins de travaux de nettoyage à effectuer sur la machine et la pièce», souligne M. Schnyder. Globalement, cela conduit à une production accélérée nécessitant beaucoup moins d‘interventions et, par conséquent, à des coûts de fabrication réduits.

Retour au sommaire