17.01.2019   |   Willburgstetten   |   Allemagne

Walter Bosch GmbH pose des jalons pour l’avenir

Le maître-menuisier Norbert Bosch est parvenu à relever le niveau de sa production pourtant déjà très moderne, en termes de flexibilité et de capacité.

ControllerMES est le premier logiciel qui m’a séduit dès la première seconde.

Norbert Bosch, Walter Bosch GmbH

Rédacteur : Rédacteur en chef BM Christian Närdemann BM-Online.

Tout est encore possible…

Norbert Bosch (49 ans) fait partie de ceux qui font preuve d’ardeur, regardent plus loin, aiment leur métier et vivent pour lui. En 2002, il a repris l’entreprise fondée par son père Walter en 1954. Bosch est spécialisée dans l’aménagement intérieur et l’aménagement complet de banques, bureaux, magasins et installations hôtelières, ainsi que le mobilier et l’aménagement intérieur des espaces privés. Les deux principales activités de ce spécialiste de la fabrication siégeant à Rühlingstetten, en Moyenne-Franconie, sont les équipements hôteliers et les aménagements intérieurs, ainsi que la production de pièces pour l'industrie du meuble et pour le secteur de la menuiserie.

Un excellent service pour les lots unitaires

Focalisé sur l'artisanat ce chef d'une entreprise de 30 personnes guide les compétences de livraison de son entreprise vers l’essentiel : « Nous maîtrisons la production de pièces de meubles à partir du premier lot unitaire. Les quantités minimales ? Cela n’existe pas chez nous. En effet, contrairement au secteur du mobilier, l'artisanat ne requiert pas de pièces de série en grande quantité, mais de pièces uniques individuelles. Chez nous, un collègue menuisier peut commander des pièces de meubles à définir librement adaptées à des constructions et une quincaillerie spécifique. »

Il s’agit d'un message clair qui ne signifie rien d’autre que : rien n’est impossible. Au-delà des solutions (de fabrication) techniques, cette activité requiert, outre la qualité, la fiabilité, le respect des délais, la flexibilité et bien évidemment des services exceptionnels.

Manifestement, Norbert Bosch et son équipe maîtrisent parfaitement toutes ces disciplines. En effet, leur rayon d’action s’étend désormais jusqu’aux pays voisins, à savoir l’Autriche, la Suisse, la France et les Pays-Bas. L’entreprise a également déjà livré aux Etats-Unis. Pour illustrer les performances de l’entreprise, il convient de noter que Bosch parvient à produire des pièces plaquées et laquées assemblées et prêtes à l’emploi, dans un délai de quatre heures à compter de la commande.

Des machines modernes et bien plus encore

On n’a rien sans rien. En d’autres termes, derrière les nombreuses opportunités mentionnées et les promesses faites à ses clients se cache une infrastructure très sophistiquée et performante. Les machines très modernes, à l’image de celles issues de la fabrication en grande quantité, ne suffisent pas. Mais elles sont naturellement indispensables pour la production efficace à un tel niveau de qualité constant.

Usinage des chants perfectionné

Norbert Bosch est un adepte de HOMAG. Presque toutes les machines et installations de sa production portent le logo du leader mondial, tout comme la nouvelle installation d'usinage des chants de type KFL 610 PowerLine. Elle dispose d’un système Lasertec et d’un groupe de collage par fusion intégrés et est donc adaptée pour les lots unitaires : différentes pièces traversent la machine dans un ordre libre et sont dotées automatiquement du matériau de chants approprié et des usinages individuels requis.

Même le passage du laser à la colle à fusion, et inversement, s’effectue « librement » d’une pièce à l’autre, sans que l’opérateur de la machine n’ait à intervenir de quelque manière que ce soit. L’installation sait parfaitement comment traiter chaque pièce. Elle est commandée par une seule personne. A l’extrémité de la machine, un robot délivre les pièces au système de retour de pièces pour un usinage ultérieur des chants, ou empile les pièces finies.

Mais comment la machine et le robot (et évidemment toutes les autres machines ou les collaborateurs occupant les postes de travail manuel) savent-ils précisément et à quel moment ce qu’il faut faire de la pièce en question ? Qui le leur indique ? Entre alors en jeu un composant sans lequel les processus automatisés ne seraient même pas envisageables.

Le cerveau de la production automatisée

Par la numérisation, les machines et processus ne sont plus pris en compte de façon dissociée. Et Bosch applique le même principe. Outre l’investissement dans l’installation d’usinage des chants, Norbert Bosch a également misé sur le système de gestion de la production ControllerMES de HOMAG. Lui seul permet de traiter les données de construction et de listes de pièces de manière à ce que tous les processus suivants, en partie automatisés, sur les machines et postes de travail manuel puissent être optimisés et organisés de façon personnalisée. Ce système modulaire couvre tous les domaines, de la configuration intelligente des données de production au contrôle complet après le montage final, en passant par la planification de la production.

Norbert Bosch a découvert ControllerMES pour la première fois à l’occasion du salon LIGNA 2017. Son désir absolu : « Je ne souhaite pas faire appel à des fournisseurs tiers, mais uniquement à un partenaire système qui me propose toutes ces solutions en une seule. J’ai donc souhaité faire confiance aux experts HOMAG. » Lors de notre entretien, il revient sur ce bilan positif : « ControllerMES est le premier logiciel qui m’a séduit dès la première seconde. »

Logiciel spécialisé et CAO : les solutions piliers

En 1985, Norbert Bosch a lancé le logiciel spécialisé de systèmes de données OS. Il utilise depuis 2004 le système CAO Imos, aujourd’hui devenu Imos iX. En matière de préparation du travail, il existe deux possibilités : les pièces standard (par exemple les armoires avec des dimensions variables, les tables de conférence dans des dimensions définies, etc.) sont exclusivement exécutées par OSD. En revanche, pour les pièces personnalisées, la construction avec la solution Imos iX s’impose. Si une commande doit être achevée, les données sont transmises uniquement à ControllerMES. Chez Bosch, actuellement, environ 95 % des données proviennent d’OSD, les autres d’Imos iX.

Une avancée considérable

Un traitement de données intelligent est nécessaire dans ControllerMES. Le système de gestion de la production envoie des données pour l’optimisation de la découpe, génère les séquences de données nécessaires pour l'impression d’étiquettes, l’usinage des chants et l’usinage CNC, et attribue des références de composants claires, appelés « Unique-Part-ID ». L’usinage des chants automatisé, notamment, peut s’effectuer uniquement avec ces informations. Les données sont également générées pour l’orientation des placages et l’impression des étiquettes correspondantes.

Sur les deux centres d’usinage CNC, le scan des étiquettes des pièces lance immédiatement l’usinage correspondant. Et le système de gestion de la production met uniquement à disposition les informations réellement nécessaires sur les postes de travail manuel, de façon précise et avec une assistance graphique.

Considérant que, chez Bosch, les données relatives aux pièces étaient encore saisies manuellement dans Excel et envoyées ainsi à la production il y a six mois, les récents investissements laissent entrevoir une réelle avancée.

Grande flexibilité pour l’avenir

En investissant dans la technologie des machines et le système de gestion de la production, Norbert Bosch se sent parfaitement armé pour l’avenir. La société est en mesure d’augmenter considérablement la qualité et la rentabilité. En matière de flexibilité également, le niveau monte également d'un cran.

Cet habile maître-menuisier a accompli beaucoup de choses mais prévoit encore des avancées : « S’arrêter c’est déjà reculer, et nous regardons toujours vers l’avenir. Des futurs projets concrets sont déjà en cours de préparation. Voyons ce que nos propres idées associées à l’esprit inventif d’HOMAG sont en mesure de réaliser. J’en suis persuadé, tout est encore possible… »

Portrait de ControllerMES : Un flux de données et d’informations continu

ControllerMES est le système de gestion de la production du groupe HOMAG. Il permet un flux d’informations permanent dans la fabrication et offre une organisation et une planification hautement numérisées de la production. Les données sont alors générées dans un premier temps dans un système ERP et/ou CAO, transmises au ControllerMES, où elles sont organisées ou préparées de manière intelligente pour tous les autres usinages ou processus.

Des étiquettes de codes-barres permettent alors l’identification claire de chaque composant, peu importe où il se trouve dans la production. Par ailleurs, les données de machines requises sont fournies par la lecture du code-barres sur la machine correspondante (par ex. découpe, usinage des chants, CNC). Le regroupement flexible des commandes dans la constitution de lots et la communication fluide avec l’optimisation de la découpe Cut Rite permet de limiter les chutes.

La progression des commandes est visible dans ControllerMES sur l'ensemble du processus de production. Un regard suffit pour voir si les composants individuels peuvent être préparés ou fournis pour le montage. Et si une pièce doit être reproduite rapidement, ControllerMES vous assiste avec une logique prédéfinie adaptée. 

Retour au sommaire

En savoir plus sur Walter Bosch GmbH

www.wabo.de

Vous avez des questions ?

Stiles Machinery, Inc.

+1 616 698 75 00 info[at]stilesmachinery.com Formulaire de contact