27.07.2016   |   Poland

Industrie 4.0 : Le groupe NowyStyl produit 4000 éléments de meuble tou

La ligne de production du fabricant de meubles de bureau est l'une des plus modernes du monde. L'usine connectée fonctionne de manière entièrement automatique et fabrique des meubles individuels de manière industrielle.

Il y a quelque chose de fascinant à voir défiler les pièces d'en haut. J'opterais à nouveau pour HOMAG Group pour la construction de l'installation.

Jerzy Krzanowski, membre du Conseil d'administration de Nowy Styl Group

La ligne de production installée dans le hall de 24 000 m² est l'une des usines de fabrication de meubles les plus modernes du monde. Jerzy Krzanowski aime se tenir sur la plateforme en acier d'où il a une vue imprenable sur l'ensemble du hall de fabrication.

Il observe ses machines qui scient, percent et posent les chants, il suit les pièces de bois sur les convoyeurs, les voit disparaître dans les stations d'usinage puis quitter le hall sous la forme d'une table, d'une étagère ou d'une armoire. « Il y a quelque chose de fascinant à voir défiler les pièces d'en haut », s'émerveille Jerzy Krzanowski. Le copropriétaire du quatrième fabricant européen de meubles est fier de sa nouvelle usine. « J'opterais à nouveau pour HOMAG Group pour la construction de l'installation. » Les machines, entièrement automatisées, sont d'une extrême précision, quasi clinique. Les employés ne se salissent pratiquement plus les mains. Leur principale mission consiste désormais à surveiller l'exploitation.

4 000 éléments de meuble quittent l'usine toutes les huit heures. La plupart du temps, chaque pièce est différente. C'est ça, la fabrication par lot unitaire. Le temps des meubles en série, tous identiques, est révolu. Le fabricant propose des plaques, des façades et des étagères dans diverses formes, couleurs et tailles. Auparavant, les menuisiers auraient passé des heures à fabriquer toutes ces pièces différentes à la main. Aujourd'hui, les installations high tech d'HOMAG Group les fabriquent en quelques minutes, avec des temps de réajustement minimes, pour une fraction des coûts d'avant. 

Enchaînement parfait des étapes de travail

La première partie de l'installation à Jasło est en fait un entrepôt où sont stockés un certain nombre de panneaux de particules recouverts aux motifs différents. Deux ponts roulants vont et viennent au-dessus des piles. Leurs préhenseurs à ventouses fondent sur les plaques, comme des oiseaux sur leur proie, pour les changer de place. Ce qui s'apparente à un jeu est en fait une organisation parfaite. L'installation est connectée et connaît les données de production. Elle sait donc quelles plaques de telle ou telle couleur elle doit soulever pour les insérer au bon moment dans la production. 

Auparavant, un programme calcule le tracé de découpe optimal. Une scie moderne découpe plusieurs plaques placées les unes sur les autres en quelques secondes. Pour ce qui concerne la répartition des différentes plaques, c'est plutôt une autre machine équipée d'une fraise qui s'en charge. C'est elle qui découpe des lignes, des angles et même des zigzags. Après la découpe, les chutes sont automatiquement collectées et remises en stock. Dès qu'il est possible de les utiliser pour un autre élément de meuble, la commande intelligente les réintègre au processus de production.

Une fois découpée, chaque pièce est pourvue d'une étiquette avec un code-barres, un badge électronique en quelque sorte. Toutes les machines suivantes sont alors capables d'identifier le type de composant, l'élément de meuble auquel il appartient et la commande correspondante. Il est primordial ici de fabriquer exclusivement à la commande. 

Lisez l'article complet à la page 12 de notre magazine Edge

Parution dans dds / novembre 2016. Rédacteur : Georg Molinski.

Retour au sommaire