01.09.2008   |   Allemagne

« Une passion pour le plastique » – Vink Kunststoffe

C'est avec ce slogan que la société Vink Kunststoffe GmbH vend des pièces en plastique et des produits semi-finis. Auparavant, elle usinait un à un la majorité de ses produits, avec des scies de la série P notamment.

« Nous nous démarquons grâce à une préparation des matières spécifique au client. »

Philippe Malmendier, directeur des achats et de la logistique chez Vink Kunststoffe

Un groupe international

Le site d'Esslingen de l'entreprise européenne Vink Kunststoffe GmbH achète et revend des produits semi-finis de toutes sortes. Elle dispose d'environ 30 000 références en permanence dans son stock. La plupart des produits sont usinés avant leur revente : les pièces sont par exemple découpées une à une pour le client dans des délais serrés. Pour pouvoir proposer un service de haute qualité, cette société a acheté trois scies de découpe de panneaux Holzma : une HPP 510 P et deux HPP 380 P. Aujourd'hui, elle découpe ses produits sur trois scies différentes avec un maximum de flexibilité.

 

Des découpes « juste à temps » spécifiques au client

Vink Kunststoffe revend dans toute l'Europe des panneaux, des films, des tiges, des tuyaux, des garnitures, des raccords et toute une gamme d'accessoires. Sa particularité : elle traite la majeure partie de ses pièces une à une avant de les livrer à ses clients, entre autres sur différentes scies de découpe. 

Présente dans toute l'Europe, Vink Kunststoffe achète et revend des produits semi-finis de toutes sortes. Son stock compte plus de 30 000 références. « Ce que nous n'avons pas, nous nous le procurons », précise Philippe Malmendier, directeur des achats et de la logistique. La plupart des produits sont usinés sous une forme ou une autre avant leur revente. Il peut s'agir de découper des panneaux et des tuyaux ou de percer et de fraiser une pièce avec un système à commande numérique. Dans beaucoup de pays, Vink s'occupe également de la fabrication du produit final en étroite collaboration avec le client.

Outre l'usinage individuel, la livraison rapide constitue un autre argument de vente : « Les commandes qui nous parviennent avant 14 heures sont en règle générale livrées le lendemain », précise Philippe Malmendier. « Nous disposons en plus de notre propre circuit de distribution fermé. »

Cette entreprise avait donc une idée bien précise des caractéristiques de la nouvelle scie de découpe de panneaux. Elle devait d'abord pouvoir gérer l'importante diversité des matériaux traités. Elle devait aussi être capable de découper de très gros panneaux, à l'unité ou en lot. « En plus, nous recherchions naturellement le meilleur rapport qualité/prix et des technologies à la pointe », se souvient Philippe Malmendier. Après avoir comparé plusieurs fournisseurs, la société a opté pour la scie Holzma. « L'offre et la mise en service nous ont convaincus. La machine correspondait tout simplement à tous nos critères », indique-t-il pour justifier son choix. « Et nous avons eu de la chance avec notre interlocuteur car nous nous sommes sentis compris et bien accompagnés. » Aujourd'hui, les scies tournent sur une équipe à plein régime.

Les deux nouvelles scies de découpe de panneaux, une HPP 510 P et une HPP 380 P, ont trouvé place dans les nouveaux locaux du revendeur d'Esslingen. Une autre HPP 380 P vient de les rejoindre. Aujourd'hui, trois scies offrent un maximum de flexibilité pour la découpe. Ces deux modèles de scie sont capables de gérer les différentes matières, et ce, de manière automatique grâce à la commande de machine Cadmatic qui contient les paramètres de coupe des différents plastiques. Il suffit donc d'appuyer sur
un bouton pour régler l'avance du chariot porte-scies et la vitesse de coupe.

Une lubrification minimale veille à la qualité de la coupe. Le lubrifiant est appliqué sur la lame de scie à l'aide de trois buses, selon un dosage précis et sans générer de résidus, pour refroidir la matière pendant l'opération de sciage et empêcher que le matériau ne fonde au niveau de la découpe. Avec une longueur de coupe de 4 300 mm chacune, les deux scies sont également capables de découper des panneaux de grande taille. Des dépassements de lame de 125 mm et 95 mm permettent de découper des panneaux très épais ou des lots de panneaux. Les scies découpent avec la même facilité les bandes étroites ou les affranchissements. Ainsi, les matériaux coûteux sont exploités au mieux. 

Mise en réseau internationale des sites
Etant donné que de nombreux sites européens de Vink se sont équipés de scies identiques ou similaires, il a été possible d'appliquer un concept ingénieux pour adapter les capacités :  « La plupart des sites européens sont en réseau. Si l'un d'entre eux est surchargé ou n'est pas approvisionné à temps, on réalise la commande du client sans coûts supplémentaires sur un autre de nos sites européens », explique Philippe Malmendier.

Pour cela, le groupe peut compter sur le logiciel d'optimisation Cut Rite, installé sur la plupart des sites. Ce programme permet de générer un plan de coupe du produit fini qui tient compte des facteurs temps et coupe. Le plan contient toutes les informations nécessaires pour la préparation et la répartition, notamment les pièces, les panneaux, les formats et les couleurs, mais aussi d'autres facteurs, comme les affranchissements ou les nouvelles chutes. Le plan de coupe est directement transmis du bureau d'études à la scie de découpe de panneaux dans la zone d'usinage. L'opérateur peut suivre en temps réel toutes les opérations exécutées par la scie sur un moniteur en 3D. « L'optimisation concerne aussi le site demandeur. De là, le plan est envoyé à la scie du site partenaire », explique Philippe Malmendier à propos de la procédure inter-sites. Les scies sont exclusivement exploitées par des experts : « Nous avons choisi des employés du dépôt qui travaillent chez nous depuis de nombreuses années et savent très bien manipuler les matières plastiques », souligne Philippe Malmendier lorsqu'il évoque le facteur humain. « Chaque matière plastique génère des copeaux et des stries bien particuliers, a un comportement thermique qui lui est propre et présente des caractéristiques spécifiques. Cela peut nous coûter cher si l'opérateur de la scie ne les connaît pas. »

Malgré l'automatisation, les salariés compétents n'ont jamais été autant prisés
Pour lui, le fait que ses employés ne soient pas particulièrement experts dans l'utilisation de cette scie ne constitue pas un problème. « La scie se commande et s'utilise de manière très intuitive. Il s'agissait d'un critère important pour nous, sinon l'achat n'aurait pas été rentable. » Pour apprendre à la maîtriser rapidement, certains commerciaux et les futurs opérateurs de la machine ont suivi des formations puis transmis leurs connaissances à leurs collègues. « En outre, nous avions la possibilité d'obtenir une aide rapide en appelant la ligne d'assistance en cas de questions », se souvient Philippe Malmendier à propos des débuts. « Cette assistance au début de l'utilisation a également constitué un critère d'achat important pour nous. »

 

Des scies de découpe de panneaux pour servir partout

Pour garantir une livraison rapide des coupes spécifiques dans un laps de temps le plus court possible, Vink Kunststoffe utilise des scies de découpe Holzma sur pratiquement tous ses sites européens. L'avantage lié à cette stratégie de fournisseur unique constitue également un argument de vente pour le revendeur puisqu'il est en mesure de procéder à des découpes spécifiques des matériaux les plus divers sur n'importe lequel de ses sites. Son client reçoit alors sa marchandise avec le délai le plus court possible. 

Parution dans Plastverarbeiter, septembre 2008. Holzma remercie les rédacteurs de la publication Susanne Zinckgraf et Klaus Schöffler. Nous remercions également notre client Vink Kunststoffe GmbH.
Droits d'image : Plastverarbeiter/Zinckgraf, Schöffler et Holzma

Retour au sommaire