19.03.2019   |   Neustadt/Orla   |   Allemagne

Les robots favorisent la flexibilité

La société Theodor Schönefeldt GmbH a redéfini ses procédés de découpe de panneau. Cela permet d'améliorer les performances et favorise la flexibilité.

Nous travaillons à trois équipes sur cette installation. À l'heure actuelle, deux d'entre elles travaillent manuellement. L'objectif est d'avoir deux équipes travaillant en mode automatique. Avec une moyenne de 800 pièces par équipe, nous avons déjà doublé notre capacité par rapport à l'installation précédente.

Andreas Watzinger, Directeur Général Theodor Schönefeldt GmbH

An article from the specialist magazine BM, 12/2018. Images: specialist magazine BM/Christian Närdemann. Here you can read the article on BM-Online.

La société Theodor Schönefeldt GmbH a redéfini ses procédés de découpe de panneau. Cette entreprise spécialiste de la fabrication mise sur la nouvelle scie à poutre de pression SAWTEQ B-300 flexTEC de HOMAG, qui offre une combinaison jusqu'alors inédite de découpe automatique et manuelle. Cela permet d'améliorer les performances et favorise la flexibilité.

La société Theodor Schönefeldt GmbH, spécialisée en mobilier de bureau et d'agencement, a été fondée en 1991 à partir d'une branche de l'ancien combinat d'entreprises de mobilier Zeulenroda à Neustadt an der Orla. En 1997, Andreas Balnuweit (technico-commercial) et Andreas Watzinger (menuisier et ingénieur du bois) ont repris l'entreprise à son fondateur Theodor Schönefeldt. L'offre de services comprend la planification, la fabrication et le montage d'aménagements intérieurs personnalisés, principalement dans les maisons de retraite, les résidences étudiantes, les foyers pour handicapés, les centres de soins de jour et les hôpitaux. L'entreprise travaille principalement avec de grands agenceurs.

Un nouveau bâtiment pour l'avenir

Il y a environ dix ans, cette entreprise spécialiste de la fabrication a fait construire un nouvel atelier de production (4 000 m²) ainsi qu'un nouveau bâtiment de bureaux. Dans le cadre de ces constructions, presque toutes les machines ont été remplacées. Parmi elles, une combinaison scie-stockeur, deux plaqueuses de chants et un centre d'usinage CNC. Avec ces changements, Andreas Watzinger et Andreas Balnuweit ont misé sur le savoir-faire et la technologie des machines d'HOMAG, leur partenaire technologique de longue date.

Aujourd'hui, deux tiers des 40 employés de l'entreprise travaillent dans la production, et la plupart d'entre eux sont des employés qualifiés. L'entreprise forme également des mécaniciens spécialisés dans le bois. Toutefois, la pénurie de jeunes et d'employés qualifiés est aussi un problème majeur pour l'entreprise. Andreas Watzinger : « Nous prenons un apprenti tous les ans. Nous aimerions en former un plus grand nombre, mais il est particulièrement difficile d'attirer les jeunes vers un apprentissage. »

Le défi des flux de données et d'informations

Pour ce qui est des logiciels, l'entreprise utilise Imos (logiciel de CAO) et OSD (logiciel de branche). Watzinger : « La tendance est à l'augmentation du travail de bureau et de la préparation du travail. Je ne sais pas si c'est une bonne chose, mais le fait d'avoir des processus de production continus et sans erreurs implique tout simplement d'avoir une préparation et une organisation du travail absolument parfaites. Les performances dépendent de la qualité des flux de données et d'informations. Cela représente un défi permanent. »

Investissement dans un concept de découpe de panneaux innovant

La société Theodor Schönefeldt GmbH utilise de nombreux décors et des matériaux variés. À Neustadt, on découpe et on presse également du HPL sur des panneaux porteurs. Cela pose un grand défi en matière de planification, de production et de logistique interne, en particulier pour la découpe de panneaux. Les deux patrons se sont montrés enthousiastes lorsqu'ils ont entendu parler du dernier produit de leur partenaire technologique HOMAG : la scie à panneaux SAWTEQ B-300 flexTec, qui dispose notamment d'un mode entièrement automatique et d'un mode manuel. Une première mondiale. Watzinger et Balnuweit ont décidé d'investir dans cette technologie en tant que client pilote. La mise en service a eu lieu en juillet. Au même moment, le stockeur automatique existant a été mis à jour avec la version logicielle la plus récente.

Des fonctionnalités intégrées intéressantes

Le dépassement de la lame de scie atteint 95 mm (important pour la découpe en lot). La découpe de différents matériaux est facilitée entre autres par des glissières à panneaux fins, un dispositif de fermeture de coupe ainsi que par la possibilité d'enregistrer des paramètres dépendants du matériau dans la commande CADmatic 5.0 pour le réglage automatique de la pression de la pince de serrage et de la poutre de pression. Bien entendu, la scie est tapio-ready.

Un mode automatique spectaculaire

En mode automatique sans opérateur, un robot avec traverse d'aspiration prend en charge toute la manutention des matériaux au cours du sciage après l'alimentation automatique des matériaux à partir du stockeur automatique. Il est spectaculaire de voir comment le robot, en toute autonomie, met les pièces en stock tampon, les tourne, puis les dépose automatiquement sur l'un des cinq postes d'empilage à la fin du procédé. Il est frappant de constater le degré d'« intelligence » dont les spécialistes d'HOMAG ont équipé le système. L'étiquetage est bien sûr entièrement automatique. L'étiqueteuse se trouve au niveau de la poutre de pression.

Découpe manuelle flexible

Chez Schönefeldt, toutes les tâches de découpe ne peuvent pas être effectuées automatiquement. C'est le cas, par exemple, de la découpe de HPL ou bien de la coupe de paquets. Ici, le concept offre l'avantage unique de pouvoir travailler également manuellement.

Les allées entre les tables à coussin d'air sont toutes équipées de deux tables rabattables. En mode opérateur, les tables peuvent être abaissées ou relevées pour permettre l'accès libre aux lignes de coupe, éviter de déformer des matériaux fins ou augmenter la surface de travail. L'étiquetage s'effectue en mode manuel. En fonction de la tâche de découpe, il s'effectue automatiquement ou manuellement à l'aide d'une imprimante supplémentaire installée à l'avant de la scie.

Des performances rapidement au rendez-vous

Quelques mois seulement après la mise en service, Andreas Watzinger se montre satisfait : « Nous travaillons à trois équipes sur cette installation. À l'heure actuelle, deux d'entre elles travaillent manuellement. L'objectif est d'avoir deux équipes travaillant en mode automatique. Avec une moyenne de 800 pièces par équipe, nous avons déjà doublé notre capacité par rapport à l'installation précédente. »

Des employés impliqués au préalable

Lorsque nous avons investi dans la scie SAWTEQ B-300 flexTec, les employés concernés avaient été impliqués au préalable. Andreas Watzinger est fier de son équipe : « Nos employés se sont engagés au maximum et se sont investis de manière constructive. Ils ont joué un rôle clé dans le bon déroulement de nos processus de travail. Grâce à un dialogue constant avec les experts HOMAG, nous avons pu adapter ce concept rapidement et de manière optimale à nos besoins. »

Retour au sommaire

En savoir plus sur Theodor Schönefeldt GmbH

La société Theodor Schönefeldt GmbH, spécialisée en mobilier de bureau et d'agencement, a été fondée en 1991 à partir d'une branche de l'ancien combinat d'entreprises de mobilier Zeulenroda à Neustadt an der Orla. L'offre de services comprend la planification, la fabrication et le montage d'aménagements intérieurs personnalisés, principalement dans les maisons de retraite, les résidences étudiantes, les foyers pour handicapés, les centres de soins de jour et les hôpitaux.

www.schoenefeldt-objektmoebel.de

Vous avez des questions ?

Stiles Machinery, Inc.

+1 616 698 75 00 info[at]stilesmachinery.com Formulaire de contact