Un grain complet d'avance - 10 conseils de broyage

HOMAG donne dix conseils pratiques pour obtenir des résultats optimaux sur la ponceuse à bande large

Un article de BM de juin 2020
https://www.bm-online.de/wissen/technik/volles-korn-voraus/

« Des surfaces parfaitement poncées contribuent considérablement à la valeur ajoutée. Nous vous offrons des conseils sur le choix de l'abrasif, la vitesse de bande, la pression de ponçage, le grain approprié et l'assurance qualité. »  
Torben Hellmann, chef de produit Surface

 

Ces dix conseils pour poncer avec la ponceuse à large bande vous permettent d'obtenir des résultats d'usinage optimaux :

  • Le type de grain et la densité pour le ponçage final dépendent du bois à usiner. Le corindon (oxyde d'aluminium) est utilisé à 90 % dans le ponçage du bois. Le poudrage ouvert est conseillé pour les bois gras tels que le pin et le teck. Pour les bois durs tels que le hêtre, l'érable ou le cerisier, on privilégiera un poudrage fermé.
  • La température de stockage optimale pour les bandes abrasives est de 20 à 22 °C avec une humidité relative de l'air de 45 à 65 %. Si l'humidité relative de l'air est trop élevée ou trop faible, les bandes de papier, en particulier, ont une réaction particulièrement sensible. Elles ont tendance à subir des déformations telles que des « reliefs » ou des « bosses ». De plus, les bandes abrasives ne doivent pas être entreposées directement sur le sol, car ici aussi, elles peuvent absorber de l'humidité.
  • Les abrasifs, comme les outils, perdent de leur tranchant après une longue utilisation. Les bandes neuves sont coupantes et séparent complètement les fibres de bois. La surface obtenue après le traitement est ainsi moins rugueuse et le rendu visuel est de meilleure qualité. En revanche, les bandes abrasives usées n'appuient sur les fibres de bois qu'en surface, ce qui entraîne un mauvais résultat de ponçage.
  • Le dosage de la pression de ponçage et de la vitesse de ponçage doit être sélectionné de manière optimale. Une force de ponçage plus élevée permet d'obtenir un enlèvement de matière plus élevé, mais se traduit également par une température plus élevée de (la bande) abrasive, laquelle accélère l'usure des abrasifs. La règle générale est la suivante : à partir d'une température de surface de 100 °C, des traces de brûlure peuvent apparaître sur la surface du bois.
  • Les inserts de ponçage étroits prolongent la durée de vie de l'abrasif et diminuent la température (de la bande) abrasive. Les inserts de ponçage larges apportent plus de grains abrasifs. Ils permettent d'obtenir un enlèvement de matière plus important, mais génèrent également une température plus élevée et une usure plus importante.
  • Lors de l'utilisation de la poutre de pression ou du patin de ponçage, les règles suivantes doivent être respectées. Si l'enlèvement de matière est trop important : réduire la vitesse de coupe, augmenter la vitesse d'avance, utiliser un insert de ponçage plus souple, utiliser un insert de ponçage plus étroit. Si l'enlèvement de matière est trop faible : augmenter la vitesse de coupe, réduire la vitesse d'avance, utiliser un insert de ponçage plus dur, utiliser un insert de ponçage plus large.
  • Le ponçage croisé est utilisé pour le traitement du placage ou du bois massif. Plus le sens de coupe change souvent, plus la surface est lisse et exempte de fibres après le décapage et le laquage, par exemple en changeant la séquence de ponçage de transversal à longitudinal puis à longitudinal avec une bande de pression à lamelles.
  • Pour les peintures solubles à l'eau et les surfaces huilées, ne pas utiliser un grain supérieur à P 180. En cas d'utilisation de systèmes de peinture à base de solvants conventionnels, le grain ne doit pas être plus gros que P 150.
  • Lors du ponçage de calibrage, la vitesse de coupe du rouleau de contact doit être la plus élevée possible et l'avance doit être réglée le plus bas possible. Si l'avance est doublée, la puissance absorbée de l'entraînement de la bande abrasive est également doublée pour réduire la même épaisseur de matériau. Le grain sélectionné ne doit pas être trop fin. Plus le grain est fin, moins l'enlèvement de matière est important. Les grains fins s'usent également plus rapidement, ce qui nécessite le remplacement de la bande abrasive.
  • Pour l'assurance de la qualité, de bonnes conditions d'éclairage sont indispensables lors de l'évaluation de la surface. Il faut avant tout veiller à avoir un bon éclairage à la sortie de la ponceuse, par exemple avec une lumière rasante. Ici, la température de couleur 6 500 K (blanc lumière du jour) s'avère être le meilleur choix.
Retour au sommaire