|   Lichtenberg, Hemmoor   |   Allemagne

TRANSBOT – Une interconnexion flexible grâce à des systèmes de transport automatisés à voir lors des Journées Techniques HOMAG

La « cellule autonome » fonctionnera en direct à Schopfloch. Elle comprend deux cellules d'usinage travaillant déjà de manière entièrement automatisée. Celles-ci sont reliées par le cœur de la « cellule autonome », le TRANSBOT. Le TRANSBOT est un véhicule à guidage automatique qui prend en charge l'organisation de la logistique des pièces entre les cellules d'usinage. Les personnes qui n'ont pas encore vu fonctionner cette solution en direct en auront l'occasion à Schopfloch du 25/09 au 28/09/2018.

Les systèmes de transport automatisés relient de manière flexible et entièrement automatisée les opérations d'usinage d'une production, d'une machine individuelle commandée manuellement jusqu'aux centres d'usinage à production automatisée, pour en faire un concept global. Les avantages de ce nouveau mode de production peuvent être utilisés dans l'artisanat et l'industrie, pour la production en série et à l'unité.

Avantage 1 : flexibilité dès le départ

Quiconque souhaite automatiser sa production s'appuie, dans le cas d'une interconnexion classique de machines individuelles ou de systèmes de machines individuels, sur des solutions de transport à position fixe telles que des convoyeurs à rouleaux. Dans ce cas, les pièces sont transportées d'une étape de fabrication à l'autre sur des bandes fixes. Malgré les avantages qu'offre cette solution, elle peut, pendant la phase d'installation, perturber le déroulement de la production, l'installation des voies de transport reposant principalement sur des adaptations structurelles. Une fois installée, l'interconnexion rigide ne permet plus aucun changement ultérieur ou bien pose problème et entraîne des coûts élevés. 

Le système TRANSBOT (le véhicule à guidage automatique) met fin à cette solution d'interconnexion rigide. Comme les véhicules peuvent se déplacer librement dans la pièce sur leur réseau de voies virtuel, aucun rails ni marquages au sol ne sont nécessaires. Chaque TRANSBOT s'oriente à l'aide des éléments fixes du bâtiment, par exemple les montants, les machines ou les murs. C'est pourquoi, par rapport aux solutions d'interconnexion classiques, le système TRANSBOT peut être mis en place de manière économique et simple. Il peut aussi s'adapter facilement aux ordres d'exécution ou programmes de production modifiés.

Les positions des machines individuelles ou des systèmes de machines ne jouent dans ce cas qu'un rôle secondaire. Les trajectoires du TRANSBOT peuvent être déterminées en fonction des souhaits des clients et des capacités de production et peuvent être modifiées, si besoin, sans aucun effort. Cela est également valable pour le positionnement des postes tampons, de chargement et d'empilage. Si le processus de production ou la gamme de produits sont modifiés, ou si le parc de machines est étendu, le système TRANSBOT peut être adapté aux nouvelles conditions en quelques étapes seulement.

L'utilisation du TRANSBOT permet d'optimiser l'utilisation de la surface de production existante et, dans le même temps, d'ajuster le flux de production sur site de manière individuelle et optimale par rapport aux exigences. En général, vous pouvez transporter des matériaux sur toutes les machines, toutes les cellules et tous les postes de travail manuel. Le TRANSBOT est extrêmement flexible, et ce, dès le départ.

Avantage 2 : réaction rapide en cas de changements dans le déroulement de la production

Le TRANSBOT est commandé via un ControllerMES pilote en liaison avec une commande de cellule.

Pendant que le ControllerMES communique avec les différentes machines d'usinage en production afin de transmettre des commandes et des exigences de fabrication spécifiques, la commande de cellule détermine l'ordre des commandes à transporter et transmet celui-ci au gestionnaire de flotte qui coordonne les véhicules. En cas de changements dans le déroulement de la production, le système réagit automatiquement grâce à une interconnexion étroite. Si des changements structurels à des fins d'élargissement de la surface de production ou un nouveau positionnement ou un complément des machines d'usinage sont prévus, le flux de matériaux peut être corrigé grâce à de simples ajustements du logiciel, effectués par le SAV HOMAG.

La gestion de l'énergie passe également par le gestionnaire de flotte. Pour chaque véhicule, la capacité de charge est transmise en permanence au système et le TRANSBOT dont le niveau de batterie est passé en dessous d'une certaine valeur de seuil est automatiquement dirigé sur un poste de chargement inductif. Le TRANSBOT est chargé sur ce poste de chargement, sans contact, jusqu'à ce que sa batterie ait atteint le niveau de puissance nécessaire. En cas de fonctionnement avec plusieurs équipes de travail, le gestionnaire de flotte s'assure que le TRANSBOT est chargé en alternance. Cela permet d'éviter les temps d'arrêt et de répartir les commandes sur tous les TRANSBOT.

Avantage 3 : sécurité pendant le fonctionnement

Contrairement aux solutions de transport classiques, les trajectoires du TRANSBOT n'ont pas besoin d'être verrouillées séparément dans l'atelier de production. Chaque TRANSBOT enregistre, grâce à son scanner laser intégré pour la navigation, les personnes et les objets sur sa trajectoire actuelle. Pour cela, le TRANSBOT fait la différence entre 3 zones de sécurité, lesquelles sont configurées au préalable.

Si des objets se trouvent dans l'une des deux premières zones de sécurité, le TRANSBOT réduit sa vitesse selon la zone de sécurité sur deux niveaux. Si un objet est plus proche que la zone de sécurité minimale, le TRANSBOT s'arrête complètement et transmet une notification à la commande. Dès que l'objet ou la personne a de nouveau quitté la zone, le TRANSBOT poursuit automatiquement sa tâche, en l'occurrence sa commande actuelle.

La taille du chargement est un autre critère de sécurité important. Actuellement, jusqu'à 4 types de chargement (porte-marchandises) différents sont reconnus sur le TRANSBOT par le biais d'un capteur. Les zones de sécurité sont conçues pour les capacités de production respectives.

C'est pourquoi le système « sait » toujours quel chargement est transporté, la taille maximale que celui-ci peut avoir et quels critères de sécurité doivent être respectés pour chaque commande de transport.

Retour au sommaire